Aller au contenu principal
Il semble que vous utilisez Internet Explorer 11 ou une version antérieure. Ce site Web fonctionne mieux avec les navigateurs modernes tels que les dernières versions de Chrome, Firefox, Safari et Edge. Si vous continuez avec ce navigateur, vous pouvez vo

Linguistique: Trouver la littérature grise

Guide disciplinaire pour les étudiants en linguistique

Moteurs multidisciplinaires

Guides et capsules pratiques

Tutoriel vidéo en anglais de la Welch Medical Library (Johns Hopkins University) durant 15:47 min

Méthode de recherche

La recherche de littérature grise est similaire à une recherche traditionnelle, à quelques éléments près. En raison de la diversité des sources, il est important d’identifier les plus pertinentes et de documenter adéquatement vos les démarches de recherche. Voici un sommaire des principales étapes de recherche de littérature grise (consulter le document Méthode de recherche de la littérature grise pour plus de détails). 

  1. Préparer son plan de concepts
  2. Trouver les sources potentielles d'information pertinente
    • Vérifier les sources mentionnées sur sa page disciplinaire de la bibliothèque de l'Université de Sherbrooke autre que "livres" et "articles"
    • Identifier les sources des résultats de la première page d'une recherche sur Google basée sur les mots-clés déterminés à l'étape 1
    • Identifier tous les organismes, groupes, associations ou autres gravitant autour du sujet donné.
      Par exemple: gouvernements (municipal, provincial, fédéral ou autres), associations professionnelles, centres de recherche, universités, charités, organisations internationales, entreprises, industries, organismes à but non-lucratif, groupes de réflexion (think tanks. Voir On Think Tanks et Canadian Think Tanks)​​​​
    • Identifier les experts du domaine.
      Par exemple: journalistes, scientifiques, blogueurs, vulgarisateurs, politiciens
       
  3. Effectuer la recherche
    • Utiliser les mots-clés et concepts trouvés à l'étape 1 pour créer une équation de recherche lorsque possible.
      Ce ne sont pas tous les sites qui permettront l'utilisation d'opérateurs booléens. Il se peut qu'il soit nécessaire de chercher les mots-clés un à un, que ce soit à l'aide d'une boîte de recherche ou en parcourant les différents menus du site Web. 
    • Documenter chaque recherche effectuée dans chaque source. 
      Inclure les informations suivantes: nom de la ressource, date de la recherche, URL, Équation(s) utilisée(s) si applicable, paramètres de recherche si applicable (particulièrement pour Google), nombre de résultats obtenus, nombre de résultats retenus (et exportés vers un logiciel de gestion de références comme Zotero)

Web 2.0

Plusieurs organismes choisissent désormais de diffuser par le biais des réseaux sociaux.  Ceux-ci sont aujourd'hui une source non négligeable de documentation grise. 

Facebook

S'en tenir à l'information publiée par des sources reconnues (gouvernements, journaux, personnalités scientifiques, organismes, etc.).

YouTube

Il est préférable de ne consulter que les vidéos publiées par des utilisateurs reconnus et/ou retraçables (Ex: TedX, National Geographic, The Royal Society).

LinkedIn

Parce que LinkedIn est un réseau social professionnel, l'information publiée sur celui-ci provient habituellement de sources fiables. Voir aussi LinkedIn Learning (auparavant connu sous le nom de Lynda), ressource payante de formation et apprentissage personnel. Il est parfois possible d'obtenir un accès professionnel via un employeur ou de bénéficier d'un essai gratuit. 

Twitter

Ce réseau social est abondamment utilisé pour véhiculer de l'information de dernière heure rapidement par les corps politiques, les médias et les personnalités publiques. Il peut donc être pertinent de suivre leurs activités sur Twitter - particulièrement si le sujet de recherche est d’actualité.

Grise VS Blanche

En quoi diffère la littérature grise de la littérature blanche (celle que l'on connaît, comme les livres et les articles de revues)? Tessier (2020) les compare selon certaines caractéristiques:

Caractéristique

Littérature grise

Littérature blanche

Accès

Ardu à trouver, mais accès ouvert/immédiat

Plus facile à trouver, mais à accès réservé

Coût

Bas, souvent gratuit

De plus en plus élevé (malgré libre accès/open access)

Nbr de doc.

Hausse exponentielle

Hausse régulière

Production

Instantanée (autoédition sur le Web)

Plus lente (coûteuse et processus éditorial)

Contenu

Sujets émergents, fraîcheur, richesse, proximité

Infos tardives (décideurs)

Biais

Les réduit, élargit les perspectives

Importance des résultats positifs et du facteur d’impact

Qualité

Très variable, parfois validée par comité

Excellente (édition/révision par les pairs)

Organisation

Souvent faible

Bonne (livres/chapitres, bases/index)

Repérabilité

S’améliore mais aléatoire

Habituellement stable

Préservation

Difficile (croissance exponentielle, divers formats)

Difficile (restrictions légales, croissance continue)

Bibliothèques

Nouveaux rôles/opportunités

Restrictions légales/licences problématiques

Éditeurs

Gratuité s’il s’agit d’une « entreprise citoyenne »

Intérêt commercial (modèle économique)

Bibliographie

Tessier, V. (2020). Littérature grise. INSPQ – CIUSSS MCQ. 

Documents pratiques

Google - Recherche avancée

Tutoriel vidéo muet de la University of Adelaide Library durant 2:02 minutes et expliquant comment utiliser la recherche avancée de Google

Google Web Search

Pour plus de détail concernant la fonction de recherche avancée de Google, veuillez-vous référer au document suivant:

Autres guides de l'UdeS