Aller au contenu principal
Il semble que vous utilisez Internet Explorer 11 ou une version antérieure. Ce site Web fonctionne mieux avec les navigateurs modernes tels que les dernières versions de Chrome, Firefox, Safari et Edge. Si vous continuez avec ce navigateur, vous pouvez vo

Gestion de l'éducation: Littérature grise

Guides et capsules pratiques

Tutoriel vidéo en anglais de Western Libraries (Western University) durant 2:39 minutes

Définitions

"La littérature grise correspond à tout type de document produit par le gouvernement, l'administration, l'enseignement et la recherche, le commerce et l'industrie, en format papier ou numérique, protégé par les droits de propriété intellectuelle, de qualité suffisante pour être collecté et conservé par une bibliothèque ou une archive institutionnelle, et qui n'est pas contrôlé par l'édition commerciale.​" (Schöpfel, 2012)

La littérature grise peut aussi être appelée littérature souterraine, fugitive, invisible ou cachée (en anglais: deep, fugitive, invisible, hidden ou grey/gray literature) - ou bien encore documentation parallèle ou web profond (deep web). (Tessier, 2020)

La littérature grise peut être publiée sous plusieurs formes (Halima, 2007): 

Typologie de documentation

Exemples

Scientifique et technique

Thèses et mémoire, conférences, rapports, brevet,
normes, prépublications, études cliniques en cours, protocoles, lignes directrices

Technique et commerciale 

Catalogue, brochure, tract, prospectus,
annonce

Administrative

Document officiel, circulaire, note de synthèse, statistiques

Manuscrite

Lettre, note interne, aide-mémoire, publications de réseaux sociaux


Pour plus de définitions, il est possible de consulter la page Wikipédia sur la Littérature grise

Tons de gris

Certains experts divisent la littérature en sous-catégories en attribuant une teinte à chacune. La littérature grise est, quant à elle, également sous-catégorisée grâce l'attribution d'une profondeur de gris, autrement dit une teinte de gris (léger, moyen ou foncé), illustrant son niveau d'accessibilité. Ainsi, plus la teinte est obscure, plus la documentation est jugée difficilement accessible. Voici un tableau, inspiré des travaux d'Halima (2007) et de Tessier (2020) de l'INSPQ, illustrant cette théorie:

Teintes

Caractéristiques

Blanc

Relève de l’édition traditionnelle
Document public relevant de l’édition traditionnelle qui est diffusée et facile à consulter (Ex : livres, article de périodique)

Gris léger  

Dédié à la communication externe (Ex : statistiques)
Travaux dont la communauté scientifique vient d’être informé ou le sera prochainement (Ex: prépublications)

Gris moyen

Non dédié à la diffusion externe et qui peut être ignoré par la communauté scientifique (Ex : thèses et mémoires)

Gris foncé

Document qui peut disparaître sans laisser de trace et habituellement non catalogué ou archivé (Ex: notes de recherche)

Noir

Document strictement confidentiel et accessible sous autorisation seulement (Ex : casier judiciaire)

Bibliographie

Bonato, S. (2018). Searching the grey literature : a handbook for searching reports, working papers, and other unpublished research. Rowman & Littlefield.  

Halima, S. (2007). La littérature grise : Face méconnue de la documentation scientifique (1re partie). Documentation et bibliothèques, 53(4), pp. 205‑210.

Schöpfel, J. (2012) Vers une nouvelle définition de la littérature grise. Cahiers de la Documentation66(3), pp.14-24. 

Schöpfel, J. et al. (2015) Littérature « grise » : de l’ombre à la lumièreI2D – Information, données & documents, 1(52).

Tessier, V. (2020). Littérature grise. INSPQ – CIUSSS MCQ. 

Avantages

Incontournable dans plusieurs domaines et riche en informations factuelles (statistiques, données, etc.), la littérature grise présente les avantages suivants: 

  • accès rapide, facile et souvent gratuite (alternative à l'édition traditionnelle - parfois longue, coûteuse et biaisée)
  • information récente et variée qui complète les sources traditionnelles (livres, articles)
  • innovante, originale et/ou rare
  • source d'information de proximité ajoutant une valeur contextuelle à l'objet de l'étude (avec le milieu, la communauté, le domaine d'activité, etc.)

Limites

La littérature grise présente toutefois quelques défis.  Il est parfois difficile de: 

  • la recenser, la quantifier et l'évaluer
  • déterminer le détenteur de la propriété intellectuelle
  • d'y accéder de manière égale, équitable et constante (malgré sa présence numérique accrue)
  • d'identifier le public cible
  • de concentrer suffisamment ses recherches et éviter de s'éparpiller